mercredi 11 juin 2014

Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas

Auteur : Tahereh MAFI
Éditeur :  Michel Lafon
373 pages



“Ne me touche pas” je lui murmure. Je mens mais ne lui dis pas. J’aimerai qu’il me touche mais ne lui dirais jamais. Des choses arrivent quand on me touche. Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles.
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un accident. Un crime. 264 jours sans parler ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis toujours. (source)




Mon avis


Ayant été complètement à la masse concernant les actualités littéraires et concernant la lecture tout court durant ces deux dernières années, j’ai échappé à tout le buzz autour de cette série (et certainement de pleins d’autres livres mais je vais essayer de me rattraper même si ce n’est pas du tout gagné ! xD). Je me suis donc mise à cette lecture en sachant qu’elle est globalement appréciée. Et sincèrement je ne m’attendais pas à  quelque chose de « ouf » (pardonnez mon expression). En fait je n’imaginais rien du tout. Totale surprise par conséquent.

Le livre débute donc avec Juliette toujours enfermée dans un « hôpital » psychiatrique. « Hôpital » entre guillemets puisque vu la description de celui-ci, on peut en douter sérieusement. Mais rappelons que nous sommes dans un avenir lointain qui plus est, un avenir où tout est détruit, ravagé. La nature n’est plus ce qu’elle est, les hommes ont réussi à ruiner la Terre… Et les plus forts font leur loi, les seuls qui réussissent à survivre vivent dans un état de servitude.
Juliette est donc considérée comme un monstre puisqu’elle a le don (ou la malédiction). Son toucher est mortel. Alors qu’elle pensait finir sa vie dans le trou à rats où elle vit, sa vie prend vite une tournure à laquelle elle ne s’attendait pas du tout avec l’arrivée d’Adam et de Warner.

J’ai réellement apprécié le style d’écriture de l’auteure. La façon dont s’exprime Juliette est empreinte de poésie, elle parle souvent par métaphore. Le fait qu’il y ait des phrases raturées, des mots répétés à plusieurs reprises, des mots isolés… Tout cela donne une force au puisque nous nous retrouvons en plein dans les émotions de Juliette. Ça change vraiment des récits à la première personne que l’on lit habituellement.

Concernant les personnages, ils sont vraiment aussi intéressants les uns que les autres.  Je nomme Adam et Warner. Franchement, aussi intéressants qu’ils soient, ils sont tout de même stéréotypés. Dans le sens où vous avez d’un côté le gentil (Adam) et de l’autre le méchant (Warner). Ils sont tous les deux beaux et chacun possède leur personnalité qui va de pair avec leur rôle. Voilà, je vous laisse les découvrir si ce n’est pas déjà fait.
Evidemment, on ne peut pas parler des personnages masculins sans parler de romance ! Eh oui, comme vous vous en serez douté, il y a forcément une histoire d’amour dans tout ça (voire plus !) Je ne vais pas m’attarder dessus parce que je n’ai pas vraiment été « touchée » par cette partie. Certes, l’auteure nous décrit joliment les scènes de romance qu’on en aurait presque des frissons mais pour moi, ce n’est pas l’essentiel de l’histoire (ou peut être que je suis simplement « blasée » de ces histoires d’amour dont on connaît le déroulement final) Enfin, passons !
J’ai failli oublier de parler des personnages secondaires que l’on rencontrera plus tard et qui sont très charmants chacun à leur façon : le mignon petit James qui n’hésite pas à dire ce qu’il pense et l’amusant Kenji qui peut quand même être lourd par moment.

Pour conclure ce petit avis où j’ai l’impression de n’avoir rien dit finalement, cette lecture a été plus qu’agréable, il n’y a pas de temps mort, au début j’ai trouvé Juliette agaçante de par son entêtement et son incapacité à passer à l’action. On se demande si elle va faire quelque chose contre le système qui est en place. Et la fin de ce premier tome… Elle est vraiment inattendu et m’a donné envie de lire tout de suite le deuxième tome (c’est ce que j’ai plus ou moins fait ^^).
Une lecture que je recommande vivement pour ceux qui aiment la dystopie et tout ce qui va avec.
(Très bien)

(Énormément) d'autres avis ici
http://www.livraddict.com


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage =)