vendredi 15 août 2014

Nos étoiles contraires

Auteur : John Green
Éditions Nathan
331 pages

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.


Mon avis

Premier COUP DE CŒUR de l’année !

Si je n’ai lu ce livre que maintenant, c’est parce que :
1. J’ai eu un passage à vide pendant 2 ans (de 2014 à récemment) et
2. Le film sort bientôt ! Et comme en général je n’aime pas regarder l’adaptation au grand écran d’un livre sans l’avoir lu, eh bien il était temps que je m’y mette !

Et que dire… Ce livre est magnifique. C’est le premier livre de John Green que je lis et, ouah ! Ce ne sera sûrement pas le seul que je lirai. D’ailleurs j’ai déjà Qui es-tu Alaska ? qui attend d’être lu !

Nos étoiles contraires, c’est donc l’histoire d’Hazel, en phase terminal de son cancer et d’Augutus qui est en rémission. Ces deux adolescents vont se rencontrer au groupe de soutien.

Ce qui m’a plu dans cette histoire, ce sont ces deux personnages que nous découvrons qui sont hauts en couleurs : Hazel la cynique qui ne se méprend pas sur son sort et Augustus avec son humour qui réussit à conquérir Hazel ainsi que nous lectrice(eur).
Mais un troisième personnage à également son importance : Isaac, un autre malade qui n’est pas dénué d’humour non plus. Les scènes avec lui sont juste à mourir de rire !
Ici, la maladie n’est pas mise en avant. Ce qui l’est c’est l’envie des adolescents de vivre, de réaliser leur rêve malgré leur maladie, vivre leur vie tout simplement, comme n’importe qui.

John Green a su me conquérir. Son style d’écriture est d’une simplicité mais d’une efficacité redoutable. Il réussit à nous faire ressentir tellement d’émotions, à nous faire passer du rire aux larmes mais surtout à nous offrir une belle leçon de vie. Mais surtout, il a réussi à me surprendre. Pas un instant j’ai imaginé cette fin qui est juste cruelle mais tellement réaliste. Je ne vous cache pas que j’ai pleuré, pas juste des petites larmes comme ça. J’ai VRAIMENT pleuré. De tristesse mais aussi de frustration. La vie est tellement injuste mais elle ne vaudrait pas la peine d’être vécue si tout était facile, tout rose…

Ce livre est vraiment u petit bijou, il faut vraiment le lire. Et j’espère que je ne serais pas déçue de l’adaptation (en général, je suis plutôt bon public mais là j’en attends vraiment quelque chose…)



6 commentaires:

  1. Ce ne fut pas un coup de coeur pour moi mais une très jolie lecture, très touchante. Les personnages sont très justes et bien sûr j'ai versé ma larme à certains moments. Vivement le film !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que cette lecture ne peut pas laisser indifférent. Et oui, vivement le film! ^_^

      Supprimer
  2. Il est génial ce roman j'ai hâte de voir le film!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que le film sera à la hauteur du roman =)

      Supprimer
  3. Un livre qu'il faudrait que je lise ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui! Et il faut voir le film aussi! =) (que je n'ai pas encore vu au passage xD)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage =)