dimanche 31 août 2014

La New Adult et la romance érotique

 
Pourquoi ce petit billet ? Parce qu’en écrivant mon avis sur Jamais sans toi (Ella et Micha de Jessica Sorensen), j’ai eu envie de m’épancher  sur mon expérience avec les deux genres de romans qui sont actuellement à la mode : le New Adult et la romance érotique.

Pour l’histoire, j’ai eu un moment de vide dans ma vie de lectrice, où je ne lisais presque plus du tout. C’était entre mai 2012 et fin d’année 2013…

J’ai repris la lecture avec  une romance érotique extrêmement connu : Cinquante nuances de Grey. Le livre faisait tellement parler de lui et avec tout ce qui est sorti dans le même style… Et, en tant que grande passionnée de lecture (mettons de côté le passage à vide xD), il me fallait essayer ce livre. Bon, j’aurais peut-être dû reprendre la lecture avec un autre roman, dans un genre que j’apprécie, mais j’avais envie de quelque chose de léger. BREF, j’ai lu Grey.

Et comment vous dire… J’ai trouvé cette lecture extrêmement inutile pour moi.
Pourquoi ? C’est fade, c’est inintéressant, les personnages sont creux, même pas attachants. Alors oui, peut-être que Grey est attirant ou beau ou sexy et que sais-je encore. Mais cette lecture ne m’a pas permis de m’évader comme j’ai eu l’habitude. L’histoire est sans surprise, tout est prétexte au sexe, des scènes qui au final se ressemblent plus ou moins. Je me suis très vite lassée.
(Sans vouloir trop rentrer dans a vie personnelle, je suis en couple et j’ai une vie… de couple très épanouie :DD Alors, je pense que ça y joue aussi dans mon cas…)

Je ne dénigre pas ce genre de lecture mais elle n’est visiblement pas faite pour moi…
Pourtant, même si je sais que la romance (érotique ou sentimentale ou je ne sais pas quoi encore) n’est pas fait pour moi, j’ai tout de même essayé de lire un livre du genre New Adult.

C’est donc avec Jamais sans toi que je me suis essayé à ce genre. Je l’ai lu, je n’ai pas vraiment aimé mais ce n’était pas désagréable à lire. Damn !
Et là, je me suis rendu compte que je ne savais pas exactement ce qu’est ce nouveau genre. Alors je me suis renseigné. J’ai trouvé une définition qui me convient plutôt bien sur le site de melty :
« De quoi parle-t-on dans ces romans ? On aborde justement l’angoisse de devenir adulte avec les responsabilités que cela implique pour la génération des post-adolescents « vieillissants », la sexualité, le fait de trouver le sens de sa vie, savoir qui l’on est et agir en fonction de cela. Les romans abordent les désillusions de la vie, la perte de l'innocence, des sentiments que l'on connait bien […]

Ces romans sont donc des romans bien personnels qui touchent des thèmes existentiels. Il est bien évident que le public des 18-30 ans n’a pas les mêmes préoccupations que celui qui a 12-18 ans […] C’est un public plus mature, qui est parti de chez papa et maman pour habiter seul, qui cherche une relation amoureuse durable, un travail épanouissant dans une société où la lutte pour se trouver une place au soleil est constante, ce qui les amène à la combativité. » (l’article entier est ici)

Voilà, le New Adult s’adresse aux 18-30 ans (ça tombe bien, j’en ai 25 !) et il met en scène des jeunes adultes qui doivent faire face au monde d’adultes dans lequel ils doivent entrer (ben… j’y suis déjà)
Et c’en est presque horrible à dire mais du coup, je ne me sens pas vraiment concernée xD
Évidemment, j’ai des préoccupations dans la vie, et tout et tout. Et, oui, ce genre de livre peut donner de l’espoir. Oui, c’est cool de voir que tout sera bien qui finira bien. Mais moi, ce n’est pas ce qu’il me faut…

Je ne regrette pas d’avoir essayé ces lectures, au moins j’ai ma propre idée de ces genres.
Pour finir ce billet qui était censé être court, je n’ai qu’une chose à dire : vive l’imaginaire ! =) (et bonnes lectures à celles qui aiment ces deux genres ^_^)

Bon dimanche! <3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage =)