jeudi 9 juillet 2015

Divergente, T3 : Allégeance

Auteure : Veronica Roth
Éditions Nathan
470 pages

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?





Mon avis

J'ai commencé ce troisième et dernier tome sans avoir eu vent de ce qui s'y passait. Surement parce qu'il est sorti pendant ma panne livresque. Mais je suis contente car j'ai pu profiter de cette lecture (même si au final, mon avis est un peu mitigé)

Comme pour le précédent tome, nous retrouvons Tris et Quatre là où nous les avons laissés la dernière fois. Plutôt que de se plier aux exigences d'Evelyn et des sans factions, ils décident de fuir.

J'ai apprécié dans ce dernier tome l'alternance de la narration entre Tris et Quatre. Même si parfois je me perdais tant le ton de chaque personnage est similaire. Mais cela nous permet de mieux connaître Tobias, ce qu'il ressent.
Tris est plus forte que jamais. Elle ne se laisse pas faire, sait ce qu'elle veut même si, comme à son habitude, elle ne réfléchit pas toujours aux conséquences de ses actes. Elle est vraiment une fille d'action. Quant à Quatre, on s'aperçoit qu'il est moins fort qu'il veut le faire croire. Et c'est triste à dire, mais ça fait un peu perdre de son charme (non ce n'est pas de la superficialité!)
Par contre, leur relation m'a ennuyée. Les histoires d'amour où tout n'est pas clair ne m'enchante pas forcément. A quoi bon se mentir ou ne pas se faire confiance? Bref, passons.

Si j'ai trouvé la première partie un peu longuet, la suite des évènements se sont enchaînés. Sans que je comprenne totalement ce qui se passait parfois (oui, bizarre la fille!) Nous avons effectivement eu des réponses aux questions que l'on pouvait se poser. Pourquoi? Comment? Quand? Mais je me suis un peu perdue dans les explications. Je n'ai pas tout saisi le pourquoi...

Bref, tout ce dont je retiendrai de ce dernier tome, c'est le dénouement final qui m'a bouleversée. Je n'en revenais pas que l'auteure ait pu faire une chose pareil. Jusqu'au bout, je me suis dis, que non, c'était inconcevable. Et pourtant.

En conclusion, Divergente est une trilogie qui vise bien son public, mais il ne faut pas s'attendre à quelque chose de très poussé. Certes, il y a une réflexion à faire, comme dans chaque dystopie mais pour le coup, je suis un peu déçue par les explications. Ou du moins par le fait que je n'ai pas tout compris. Il n'en reste pas moins que je recommanderai cette série car elle vaut quand même le détour. Même s'il n'est pas dans mon top 3 des histoires dystopiques !

http://leslivresdecathy.blogspot.fr/search/label/Challenge%20Jeunesse%20YA
 13/20

6 commentaires:

  1. Ah oui, c'est vrai que ce dénouement final est un peu difficile à avaler... Perso, j'avais trouvé très bien que l'auteure prenne ce chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve bien aussi qu'elle ait fait ce choix. Et au moins, on est sur que ça marque les esprits!

      Supprimer
  2. Une saga qu'il faut vraiment que je lise !

    RépondreSupprimer
  3. Une saga qu'il faut vraiment que je tente ! ^^

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage =)